Le verger du Manoir du Val

Nos produits sont issus de la transformation des pommes de notre verger conduit en agriculture biologique.
Celui-ci s'étend sur 7 hectares disposés autour des bâtiments de la ferme.
Les arbres sont des pommiers "basse-tige". Ils sont plantés en rangées espacées de 4 à 5 mètres, à une densité de 600 arbres par hectare. Nous possédons environ 4000 arbres.
Ils produisent uniquement des pommes à cidre. Neuf variétés différentes servent à l'élaboration du cidre, du calvados du pommeau et du vinaigre, les voici : Marie Ménard, Fréquin rouge, Mettais, Binet Rouge, Petit Jaune, Doux Vérêt de Carrouges, Bedan, Clos Renaux, Douce moen.

 

A partir du mois d'avril, les bourgeons éclosent, les arbres se parent de fleurs blanches à rosées. La pollinisation peut commencer.
Au cours de cette phase, les abeilles jouent un rôle déterminant. Elles transportent le pollen des étamines (organes mâles) au pistil (organes femelles). La pomme sera le fruit de cette fécondation.
Petit à petit, du printemps à l'automne, l'arbre place des réserves dans les pommes qui grossissent et mûrissent. Dans notre verger, leur chute s'étale de la mi-octobre à la fin novembre selon la précocité de l'arbre.
Au mois de décembre, l'arbre qui a perdu ses feuilles entre dans une période de vie ralentie. Il en sortira au mois d'avril lorsque les bourgeons débourreront pour donner les feuilles et les fleurs de l'année.

 

Les mois de janvier, février et mars sont dédiés à la taille. Elle est pratiquée manuellement et consiste à éliminer les branches malades ou mal positionnées. L'objectif de la taille est d'assainir les arbres et de favoriser l'exposition des branches au soleil.
Au printemps et au début de l'été, les risques sanitaires sont importants (champignons, insectes ravageurs,..). La vigilance est de mise. Pour combattre ces dangers, nous pratiquons une lutte biologique : utilisation uniquement de produits naturels, implantations dans le verger de d'auxiliaires tels que les typhlodromes (qui se nourrissent d'araignée rouges, ravageuses des pommiers), installation de pièges à insectes ( nous ne traitons qu'au delà d'un certain seuil d'insectes dénombrés dans ces pièges.),etc...
Dès le début de l'automne, nous commençons les préparatifs du ramassage qui s'effectuera à partir de la mi-octobre (voir cidre).